Route avec signe et panneau disant "A better world" - Un monde meilleur
Inspirations,  Interculturalité,  Migrations et réfugiés

Je rêve d’un monde meilleur

« Ceux et celles qui sont assez fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde, sont en réalité ceux qui le font. »

Steve Jobs

 

Route avec signe et panneau disant "A better world" - Un monde meilleur
© Stocklib / Gustavo Frazao

 

Utopie. J’ai découvert ce concept et ce genre littéraire durant ma scolarité, à l’adolescence. Il a immédiatement captivé l’idéaliste et la rêveuse que je suis. « Utopie » signifie à l’origine « (qui n’est) en aucun lieu ». Par extension, une utopie est considérée comme un idéal jugé irréalisable.

 

Je rêve d’un monde meilleur. D’emblée, ce rêve sonne comme une douce utopie. On me reprochera de ne pas avoir les pieds sur terre, de manquer de réalisme. Nous vivons dans un monde où idéalisme et utopie riment avec naïveté.

 

Et pourtant, l’histoire est riche de personnalités jugées idéalistes, qui ont contribué à changer le monde. Parmi eux, Martin Luther King. Dans son célèbre discours, il proclamait qu’il avait un rêve. Il s’est battu toute sa vue durant pour le voir se réaliser.

 

Alors, moi aussi j’ai un rêve.

 

Rêver

 

Fermons les yeux et imaginons pendant ne serait-ce qu’une seule minute :

  • Un monde sans frontières,
  • sans racisme ni discrimination,
  • sans guerres,
  • sans pauvreté,
  • où les ressources sont également accessibles à tous.tes,
  • sans inégalités,
  • débarrassé de ses lois iniques,
  • sans exploitation ni souffrance humaines,
  • débarrassé de ses injustices,
  • sans souffrance animale.
  • Un monde qui ne serait plus gouverné par l’argent,
  • où la protection de l’environnement deviendrait véritablement une priorité
  • Un monde où tous les êtres vivraient en harmonie entre eux et avec la nature.
  • Un monde en paix.
  • Un monde plus éthique et équitable.
  • Un monde meilleur.

 

Je peux paraître naïve en écrivant cela. Mais ce rêve utopique contient de l’espoir. Car l’espoir est le carburant qui permet d’avancer et d’impulser des changements dans le monde.

J’ai les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

 

Carte du monde avec dés disant "Change world" - Changer le monde, agir pour un monde meilleur
© Stocklib / bearbakerstreet

 

Agir

 

Il s’agit de trouver comment chacun de nous, à notre échelle, nous pouvons contribuer à faire un pas vers ce monde idéal.

Nous ne pouvons pas abolir les frontières au sens propre, mais nous pouvons le faire d’une certaine manière, en faisant un pas vers l’autre et en créant des ponts là où il y a des murs.

Nous ne pouvons peut-être pas mettre fin à toutes les guerres dans le monde, mais nous pouvons par exemple entretenir des rapports pacifiés avec nous-mêmes et autrui.

Nous pouvons considérer l’argent, non comme une fin, mais comme un moyen. Un moyen de réaliser nos rêves et de contribuer financièrement au monde dans lequel nous aimerions vivre.

Nous pouvons mettre en place des petites actions dans notre quotidien pour réduire notre impact sur l’environnement, repenser notre consommation (en termes d’éthique humaine et animale notamment).

 

Nous sommes tous.tes des colibris.

Je n’ai pas la prétention de changer le monde, mais de participer à le changer à ma petite échelle.

Comme le colibri, je fais ma part.

Et je vous invite à faire de même.

Plus nous serons à rêver, plus nous aurons de chances de voir notre rêve se réaliser.

 

« L’utopie d’aujourd’hui est la réalité de demain. »

Victor Hugo

 

 

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le !

 

Je rêve d'un monde meilleur-Épingle Pinterest

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.